Tunisie : une révolution fixée au 17 décembre qui divise

La révolution tunisienne de 2010-2011 sera désormais commémorée le 17 décembre, plutôt que le 14 janvier, date de la chute de Zine el-Abidine Ben Ali. Une décision symbolique qui ravit les uns, et s'avère inutile pour les autres qui attendent surtout des avancées économiques et sociales, comme l'explique Lilia Blaise, correspondante France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles