Tunisie: Manifestation dispersée devant le parlement à Tunis

·1 min de lecture
TUNISIE: MANIFESTATION DISPERSÉE DEVANT LE PARLEMENT À TUNIS

TUNIS (Reuters) - La police tunisienne a fait usage de canons à eau, mardi, pour disperser plusieurs centaines de manifestants qui s'étaient rassemblés près du siège du parlement à Tunis pour dénoncer la répression du mouvement de contestation sociale qui a débuté dans le pays à la mi-janvier.

Le cortège a été bloqué par la police anti-émeute avant de pouvoir s'approcher du bâtiment, où les élus débattaient d'un projet de remaniement gouvernemental controversé. Certains députés de l'opposition se sont joints aux manifestants.

"Un gouvernement qui n'utilise la police que pour se protéger du peuple n'a plus de légitimité", a déclaré un manifestant sans emploi, Salem Ben Saleh.

Les premières manifestations contre la crise économique et sociale ont commencé à l'occasion du 10e anniversaire de la révolution qui a chassé du pouvoir le président Zine El Abidine Ben Ali.

Le malaise social s'accompagne de tensions politiques depuis les élections législatives de 2019. Face à la crise, le Premier ministre Hichem Mechichi a proposé récemment de remanier son gouvernement, une initiative jugée inconstitutionnelle par le président Kaïs Saïed.

L'économie tunisienne s'est contractée l'an dernier de plus de 8% et le déficit budgétaire a dépassé 12% du produit intérieur brut.

(Tarek Amara, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)