Tunisie: l’inflation s’accentue à quelques jours de la rentrée

L’inflation vient de battre un nouveau record en Tunisie: +8,6% au mois d’août contre 8,2 en juillet. Une hausse des prix qui impacte de plus en plus le pouvoir d’achat des Tunisiens à l’approche de la rentrée.

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

Mauvaise nouvelle pour les Tunisiens à quelques jours de la rentrée scolaire. L’inflation poursuit sa tendance à la hausse. +8,6% le mois dernier. Un record cette année dû en grande partie à l’augmentation du prix des denrées alimentaires. Le tarif des œufs, par exemple, a augmenté de près de 30% en une année. La volaille de 22%.

Si les prix augmentent, c’est parce que les denrées de base viennent de plus en plus à manquer en Tunisie.

Quatre millions de pauvres

Fortement endetté, l’État tunisien peine à se ravitailler sur les marchés mondiaux. Blé, sucre ou encore huiles végétales entrent en quantités insuffisantes en Tunisie.

La guerre en Ukraine est venue aggraver encore un peu plus cette situation. En renchérissant le prix des engrais, des céréales ou encore des carburants le conflit a fait augmenter les coûts de production des opérateurs économiques tunisiens et fait flamber davantage les prix.

C'est un coup dur pour le portefeuille des Tunisiens. Selon les chiffres officiels, le pays compte quatre millions de pauvres soit plus du tiers de la population.

Cette pauvreté fait craindre à certains observateurs une explosion sociale si la situation n’est pas contenue rapidement.


Lire la suite sur RFI