La Tunisie, frappée par une grave crise économique, rouvre sa frontière avec la Libye

·2 min de lecture

Fermée mi-mars en raison de la pandémie, le poste-frontière entre la Tunisie et la Libye a de nouveau laissé passer véhicules et piétons samedi. Les vols entre les deux pays doivent reprendre ce dimanche. Cette ouverture est une bouffée d’oxygène pour la Tunisie frappée de plein fouet par une grave crise économique.

Avec notre correspondant à Tunis, Michel Picard

De Tataouine à Médenine, de Zarzis à Ben Guerdane, l’économie du Sud tunisien est directement liée au commerce avec la Libye voisine. L’économie informelle, principale activité de la région, s’est effondrée aux derniers jours de l’hiver dernier, plongeant dans la misère des milliers de familles.

Cigarettes, téléviseurs, téléphones, médicaments, carburant… les produits achetés en Libye inondent habituellement les marchés du Sud tunisien où ils sont revendus quelques dinars supplémentaires.

La levée des barrières à Ras Jedir va permettre aux fruits et légumes tunisiens d’alimenter de nouveau les étals des marchés libyens. Un débouché vital pour les producteurs agricoles.

À lire aussi : Tunisie: Mechichi dresse un état des lieux catastrophique de la situation économique

Le secteur touristique, à genoux, espère aussi glaner quelques retombées. À Tunis, les hôtels haut de gamme misent sur l’arrivée de ressortissants libyens à la recherche de soins médicaux ou en voyage d’affaires quand les établissements côtiers, dont plus de la moitié a dû fermer, espèrent remplir des carnets de réservations désespérément vides, par l’arrivée de clients fuyant les tensions.

Les échanges commerciaux entre les deux pays, qui devaient atteindre trois milliards de dollars cette année, ont été très lourdement impactés par ces huit mois de fermeture.

À lire aussi : Covid-19: jusque-là exemplaire, la Tunisie sombre dans la crise sanitaire

L'ouverture des frontières est assortie d’un protocole sanitaire très strict dont la présentation d’un test PCR négatif. Un centre de quarantaine a été mise en place dans le Sud tunisien.