La Tunisie débute sa campagne de vaccination

·2 min de lecture

En Tunisie, 30 000 doses du vaccin russe Spoutnik V ont été réceptionnées mardi 9 mars afin de permettre de vacciner 15 000 personnes. Des centres de vaccination ont été ouverts dans les 24 régions du pays.

Avec notre correspondant à Tunis, Michel Picard

C’est sous la coupole du palais des sports d’El-Menzah à Tunis qu’ont été administrées, avec un mois de retard, les premières doses.

En première ligne, Meherzia Hammami, infirmière : « J’ai vacciné. Le rappel dans 21 jours. » Les gens qui ont été vaccinés aujourd’hui, explique-t-elle, sont les gens de la santé publique paramédicale et médicale : des médecins, des infirmiers, des techniciens… » L’opération est simultanée dans les 24 régions du pays.

Ces 30 000 vaccins seront vite épuisés mais les autorités annoncent l’arrivée dans les prochaines semaines de 500 000 nouvelles doses russes, 193 000 Pfizer, 137 000 AstraZeneca et même 200 000 doses chinoises de Sinovac.

Les inscriptions se font par téléphone ou internet. « Toute la population normalement a bénéficié d’un site d’inscription. Et quand les lots vont venir, on va recevoir des SMS pour annoncer la date de vaccination pour chaque cas », détaille le docteur Kamel Ayed, secrétaire régionale du Croissant-Rouge.

Pour l’heure, moins de 5% de la population est inscrite sur la plate-forme Evax. Le docteur Jalila Ben Khalil, du principal service de réanimation Covid du pays, a reçu sa dose. Membre du comité de lutte contre la pandémie, elle espère surtout que ces vaccins offrent un nouveau départ dans ce pays en crise : « Ça donne beaucoup d’espoir pour qu’on puisse s’en sortir, surtout sur le plan économique. »

Le ministre de la Santé affirme que trois millions de personnes, soit le quart de la population, seront vaccinées d’ici fin juin.