En Tunisie, des centaines de personnes célèbrent leur championne Ons Jabeur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des centaines de Tunisiens ont célébré, vendredi, à Tunis, la championne de tennis Ons Jabeur qui a reçu, la veille, la Grande médaille de l'ordre national du mérite des mains du président Kaïs Saïed. La jeune femme est devenue la première Arabe et Africaine à atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem, après avoir battu l'Allemande Maria Tatiana en demi-finale à Wimbledon.

Retour triomphal pour la jeune championne Ons Jabeur. Drapeaux tunisiens brandis par des femmes et des enfants, musique à plein volume, des centaines de Tunisiens se sont rassemblés, vendredi 15 juillet, au centre de la capitale pour célébrer leur star Ons Jabeur, première joueuse de tennis arabe et africaine à s'être hissée en finale à Wimbledon.

"Oui tout est possible", a habilement esquivé la jeune femme de 27 ans, visiblement ravie de sa récente popularité, en réponse au porteur d'une pancarte favorable au oui au prochain référendum sur la Constitution proposé par le président Kais Saïed.

"C'est vrai que je veux y arriver... pourquoi ne pas être N.1 mondiale et gagner le tournoi de Roland-Garros", a-t-elle ajouté, depuis une grande tribune devant le Théâtre municipal sur l'avenue Bourguiba, l'artère principale de Tunis.

>> À lire aussi : "Ons Jabeur, des courts de tennis des hôtels tunisiens à ceux de Wimbledon"

"L'amour des Tunisiens est plus important que n'importe quel titre. J'espère que c'est le début de beaucoup d'autres victoires. Je suis fière d'être Tunisienne", a-t-elle ajouté.

Ordre national du mérite

De nombreux participants à la célébration dansaient sur la musique diffusée par des hauts parleurs ou arboraient des photos de la joueuse et des raquettes de tennis.

Certains spectateurs essayaient de saisir au bond des balles de tennis dédicacées et lancées par Ons Jabeur.

"Nous sommes venus pour vivre la joie avec Ons Jabeur. Elle nous a rendu heureux. Je suis très émue. Avec tout ce qu'on voit (dans le pays), il faut dire que le moral des Tunisiens n'est pas au top", a dit à l'AFP Mongia Zaag, dans une allusion à la crise politique et aux difficultés économiques que traverse le pays.

Cette enseignante a estimé qu'Ons Jabeur est "un exemple pour les filles mais aussi pour les garçons tunisiens".

Jeudi, Ons Jabeur a reçu des mains du président Kaïs Saïed, la prestigieuse Grande médaille de l'ordre national du mérite.

Elle a assuré vouloir "donner davantage d'espoir aux jeunes".

Depuis que Ons Jabeur – classée en ce moment au 5e rang mondial après s'être hissée au 2e rang – a repris en 2018 son ascension au classement WTA, le nombre d'adhérents dans son club de Hammam Sousse (centre-est) a doublé pour atteindre 700 membres.

La jeune femme s'était fait remarquer pour la première fois en 2011, en remportant à seulement 16 ans, le tournoi de Roland-Garros dans la catégorie juniors.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles