Tunisie: arrestation musclée de l'avocate Sonia Dahmani en plein de direct de France 24

En Tunisie, c’est le choc après l’arrestation dans la soirée de Sonia Dahmani, avocate et chroniqueuse connue pour son opposition au régime de Kaïs Saïed. Elle a été arrêtée de façon musclée en plein direct de nos confrères de France 24. Amira Souilem revient sur cette affaire.

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

En pleine intervention de la correspondante de France 24, des hommes cagoulés – qui ignorent que la caméra retransmet les images en direct – font irruption à la maison des avocats à Tunis. C’est là qu’était retranchée depuis vendredi Sonia Dahmani. Une avocate, chroniqueuse et voix critique du régime tunisien contre laquelle un mandat d’amener avait été émis. Assignée à comparaître devant un juge d’instruction, l’avocate avait refusé de répondre à la convocation.

Inquiétude des avocats tunisiens

La chroniqueuse s’était fait remarquer une nouvelle fois par sa dérision il y a quelques jours. Alors que les autorités tunisiennes répètent que les migrants illégaux n’ont pas vocation à s’établir en Tunisie, l’avocate a sous-entendu dans un trait d’humour que la Tunisie n’était pas spécialement un pays qui faisait beaucoup rêver. Emmené par des hommes cagoulés, le sort de cette avocate suscite ce soir l’indignation de ses pairs en Tunisie.

Quant au reporter de France 24 qui filmait les images, il a été violenté et arrêté quelques minutes, la police espérant pouvoir récupérer la carte mémoire alors que les images étaient bel et bien diffusées en direct.


Lire la suite sur RFI