Tunisie Un an de prison pour avoir remixé l’appel à la prière musulmane

Libération.fr

La décision par contumace du tribunal de Hammamet a sanctionné jeudi avec sévérité l’aventureuse performance musicale du DJ britannique Dax J qui s’est déroulée le week-end dernier lors du festival de musique techno Orbit Festival, à Hammamet. Le gérant de la boîte de nuit El Guitoune où avait lieu la soirée, également poursuivi, a bénéficié d’un non-lieu. Les prévenus étaient poursuivis pour «outrage public à la pudeur» et «outrage aux bonnes mœurs et à la morale publique». Chacun des textes prévoit un maximum de six mois de prison ferme, les peines étant cumulables. Le juge a donc appliqué la sanction maximale possible.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Qui a viré Steve Bannon du Conseil national de sécurité ?
Birmanie
Habeas corpus Liberté pour Cecilia
Hassanya
Donald Trump et Xi Jinping, premier face-à-face en Floride

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages