La Tunisie accueillera bien le prochain sommet de la Francophonie

La Tunisie accueillera bien le prochain sommet de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en novembre à Djerba. Et ce malgré les réticences de certains pays comme le Canada, depuis que le président tunisien Kaïs Saïed s'est arrogé les pleins pouvoirs.

Après deux reports successifs, le 18e sommet de la Francophonie se tiendra bien sur l'île tunisienne de Djerba. L'information confirmée ce mardi par une source proche de l'organisation. « Il y a eu beaucoup de rumeurs et de spéculations », quant à un possible changement de lieu, reconnaît cette source, mais « la Tunisie a continué à s'investir dans les préparatifs, à avancer dans les travaux... Le pays a maintenu le cap ». Selon nos informations, une délégation de la francophonie est d'ailleurs arrivée ce mardi 6 septembre à Djerba, pour constater ces avancées.

Deux reports

Ce 18e sommet de l'OIF a déjà fait l'objet de deux reports. Le premier, en 2020 pour cause de pandémie de Covid-19 et le second en 2021. Les États membres de l'organisation avaient alors expliqué vouloir « permettre à la Tunisie [...] d'organiser cette instance importante dans les conditions les plus optimales ». Le pays était à l'époque en proie à des manifestations, pour protester contre le renforcement des pouvoirs du président Kaïs Saïed et contre, notamment, le prolongement du gel de l'Assemblée nationale.


Lire la suite sur RFI