A Tulsa, 100 ans après, la mémoire vive d'un des pires massacres raciaux des Etats-Unis

Il reste peu de traces du quartier de Greenwood, à Tusla, Oklahoma, qui fut le théâtre en 1921 d'un des pires massacres raciaux de l'histoire des Etats-Unis. En deux jours, 300 Afro-Américains furent tués par des hommes blancs. Aujourd'hui, la mémoire de ce massacre, longtemps tue, peut s'exprimer au grand jour, mais les Afro-Américains restent largement à l'écart d'un quartier blanc embourgeoisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles