Les tuk-tuks thaïlandais passent au vert

PHOTO MLADEN ANTONOV/AFP

Les emblématiques tuk-tuks thaïlandais gourmands en essence passent au vert. Les flottes de ces taxis à trois roues sont peu à peu remplacées par des modèles plus économes en énergie et des modèles électriques, offrant aux voyageurs un moyen de se déplacer plus respectueux de l’environnement, dans un pays où l’air est particulièrement pollué.

Au cours d’une conférence de presse le 13 janvier, Krisada Kritayakirana, PDG de la start-up MuvMi et cofondateur de sa maison mère, Urban Mobility Tech, a annoncé vouloir “tripler le nombre de ses tuk-tuks électriques cette année, passant de 350 à 1 000, en raison de la demande croissante de trajets en véhicules électriques”, rapporte The Nation. Dans les cinq prochaines années, l’entreprise prévoit d’en avoir déployé 5 000.

“Notre premier objectif est de fournir des véhicules écologiques aux citadins qui peinent à trouver des transports publics une fois qu’ils sont sortis du métro aérien et souterrain, et du bus”, a déclaré le PDG. L’application mobile MuvMi permettait à ses clients de réserver un tuk-tuk électrique pour 10 bahts (30 centimes d’euros), a-t-il précisé, le prix augmentant ensuite en fonction du temps de trajet et de la distance.

Quelque 10 à 15 bourses en 2023

l’Agence nationale de l’innovation, par la voix de Vichian Suksoir, son directeur exécutif adjoint du développement de l’innovation, a fait savoir qu’elle souhaitait que MuvMi devienne un modèle pour les autres start-up thaïlandaises de véhicules électriques et connexes (les opérateurs de bornes de recharge pour véhicules électriques, par exemple). Il a affirmé :

“Cette année, nous avons affecté 100 millions de bahts [3 millions d’euros] au financement des véhicules électriques et des technologies connexes.”

L’agence prévoit de contribuer au financement de nouvelles entreprises dans le domaine. “Les start-up intéressées peuvent nous envoyer leur stratégie commerciale, que nous examinerons. Nous prévoyons d’attribuer 10 à 15 bourses à des start-up en 2023”, a annoncé Vichian Suksoir.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :