Un tueur en série condamné à mort pour le viol et le meurtre d’une jeune mariée en 1997

·2 min de lecture

Un tueur en série a été condamné à mort dans l’Oklahoma la semaine dernière pour l’enlèvement, le viol et le meurtre d’une jeune mariée en 1997.

William Lewis Reece a avoué une série de meurtres. Parmi eux, celui de Tiffany Johnston, une jeune mariée de 19 ans enlevée, violée et tuée en 1997. Il vient d’être condamné à mort pour ce crime, dans l’Oklahoma. Le «Oklahoman» rapporte que l’accusé a choisi de garder le silence lorsqu’il lui a été proposé de s’adresser à la famille de sa victime. A l’énoncé du verdict, la juge Susan Stallings a rappelé que la justice n’allait «plus être retardée» dans cette affaire. «Il y a un vieux dicton qui dit : "la justice reportée est une justice niée. La justice ne sera pas reportée ici. Je vous condamne à mort"», a-t-elle lancé.

C’est en juin dernier que William Lewis Reece a été déclaré coupable. Il attendait sa peine depuis. Ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel de sa condamnation à mort. «C’est juste un tueur en série. Il se fiche de tout à part de lui-même. Je crois en Dieu et tout mais je ne lui pardonnerai jamais. Tant mieux si des gens y arrivent. Mais pas la maman que je suis», a commenté la mère de Tiffany Johnston après l’énoncé du verdict.

Son corps nu a été retrouvé le long d’une route boueuse

Tiffany Johnston a été enlevée dans une station service de Bethany le 26 juillet 1997. La jeune femme de 19 ans était mariée depuis seulement trois mois. Le jour du drame, elle a été forcée à entrer dans une camionnette censée transporter des cheveux et a été étranglée à mort. Son corps nu a été retrouvé le long d’une route boueuse. L’enquête a longtemps piétiné mais a enfin avancé lorsque le tueur a été confondu grâce à son ADN, en 2016. A cette époque-là, l’homme avait déjà avoué les meurtres de quatre femmes, dont trois au Texas, d’où il est originaire. Il a raconté avoir tué sa première victime, âgée de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles