Tuerie en Thaïlande: l'assaillant a été abattu par la police

Au moins 27 personnes (dont l'assaillant) ont été tuées lors d'une tuerie dans un centre commercial de Korat. Le forcené a été abattu par la police dans un centre commercial à l'intérieur duquel il s'était retranché. Pour le Premier ministre thaïlandais, il s'agit d'un acte « sans précédent ».

L'attaque aura duré près de 17 heures. Un soldat thaïlandais de 32 ans a été abattu ce dimanche 9 février 2020 par la police après avoir tué plusieurs personnes, rapporte notre correspondante à Bangkok, Carole Isoux. « Le bilan officiel est de 27 morts », a déclaré le Premier ministre thaïlandais.

L'itinéraire sanglant de l'attaquant

L'assaillant, identifié par la police comme étant l'adjudant-chef Jakrapanth Thomma, avait relayé son massacre sur Facebook. La tuerie a débuté samedi 8 février aux alentours de 15 heures dans la base militaire de Nakhon Ratchasima. Trois personnes – un colonel, sa belle-mère et un soldat – ont été tuées. Selon le Premier ministre thaïlandais, le suspect aurait agi à cause de « problèmes personnels » liés à la vente d'une maison.

Le meurtrier a ensuite « volé un véhicule militaire et s'est rendu dans le centre-ville » en abattant plusieurs personnes sur le chemin, a détaillé le lieutenant-colonel Mongkol Kuptasiri. C'est à ce moment qu'il s'est introduit dans le centre commercial de la ville et qu'il a commencé à ouvrir le feu sur les clients avec des armes dérobées un peu plus tôt dans l'arsenal de la base militaire.

L'assaillant abattu

Le suspect a finalement été abattu par des commandos d'élite durant une opération qui a mobilisé plusieurs centaines d'hommes, selon un porte-parole de la police thaïlandaise. Un policier a été tué au cours du raid qui a duré plusieurs heures. « Il a été touché et malheureusement, il n'a pas survécu », a annoncé le vice-premier ministre Anutin Charnvirakul.

(avec AFP)