Tuerie d'Uvalde au Texas: un responsable de la sécurité épingle la police locale

Le responsable des forces de sécurité du Texas était entendu, mardi 21 juin, par la commission d’enquête du Sénat texan à Austin sur la tragédie d'Uvalde. Il s’en est directement pris au chef de la police du district scolaire qui a ordonné de ne rien faire pendant plus d’une heure.

De notre correspondant à Houston, Thomas Harms

« Il y a des preuves accablantes que la réponse des forces de l’ordre à l’attaque de l’école élémentaire Robb est un échec lamentable, contraire à l’éthique et contraire à tout ce que l’on a appris en deux décennies depuis le massacre du lycée de Columbine. » Lors de sa déposition, le responsable de la sécurité au Texas, Steve McCraw, n'a pas épargné les forces de l'ordre sur la gestion de la tuerie d'Uvalde, qui s'est déroulée dans l’école élémentaire Robb : dix-neuf enfants et deux enseignantes ont été tués.

Il a précisé que dans les minutes qui ont suivi le début de la fusillade le 24 mai dernier, la police avait tout pour intervenir (dont le nécessaire pour briser une porte), mais que Pete Arredondo, le commandant en charge ce jour-là, car arrivé le premier sur place et étant le plus gradé, a repoussé l’ordre d’agir, jusqu'à ce que des garde-frontières prennent l’initiative d’intervenir.

« Pendant une heure quatorze minutes et huit secondes, le commandant en charge a attendu pour une radio, puis des armes, puis des boucliers blindés, puis des unités d’élite, et enfin il a attendu des clés inutiles », ajoute-t-il.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles