Tuerie dans une crèche en Thaïlande : le roi au chevet des blessés

© Sakchai Lalit, AP

La Thaïlande est sous le choc au lendemain d'un massacre "incompréhensible" dans une crèche, qui a fait 36 morts dont 24 enfants. Lors d'une très rare interaction directe avec ses sujets, le roi de Thaïlande est arrivé sur place vendredi pour se rendre au chevet des blessés.

Au lendemain de la tuerie dans une crèche qui a fait 36 morts, le roi de Thaïlande est arrivé vendredi 7 octobre au soir à l'hôpital de la province de Nong Bua Lamphu (nord du pays), où sont soignés les blessés. Pour le roi Rama X, il s'agit d'une très rare interaction directe avec ses sujets.

Le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha avait déposé plus tôt des fleurs blanches devant le portail d'entrée de la crèche où se recueillaient le parents endeuillés.

Vendredi après-midi, de petits cercueils blancs et violets étaient transportés par camion vers un temple bouddhiste où seront observés les rites funéraires avant crémation.

Certains enfants étaient âgés de seulement deux ans, comme le petit Kamram dont la mère Panita, 19 ans, était inconsolable. "C'est incompréhensible" souffle-t-elle, portant dans ses bras sa fille de 11 mois.

Massacre "horrible"

Un ancien policier de 34 ans, armé d'un pistolet 9 mm et d'un long couteau, a tué jeudi 36 personnes, dont 24 enfants – 21 garçons et 3 filles – dans cette crèche du district de Na Klang.

Le Premier ministre a ordonné l'ouverture d'une enquête et demandé au chef de la police "d'accélérer les investigations".

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE24

Lire aussi:
Thaïlande : une fusillade dans une crèche fait plus de 30 morts, dont 22 enfants