Tuerie de Chevaline : 10 ans plus tard, l'affaire bientôt transmise à un pôle dédié

Va-t-on enfin faire la lumière sur l'un des plus grands mystères de la sphère judiciaire de ces dernières années ? Il y a dix ans, le corps sans vie de quatre personnes tuées par balles est retrouvé par un promeneur dans un parking forestier de Chevaline en Haute-Savoie. Depuis, l'affaire n'a toujours pas été élucidée et devrait être transmise au pôle Cold Case de Nanterre.

Des magistrats spécialisés

Concrètement, cela signifie que les juges d'instruction du tribunal d'Annecy n'auront plus la charge de cette enquête. Elle serait alors transmise à des magistrats spécialisés dans ce type d'affaires, appelées "cold case ". Ce pôle a été créé au mois de mars dernier afin que ce type de dossiers anciens puissent être regardé et instruit avec un œil neuf.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Ces magistrats ne traitent aucune affaire courante et se focalisent uniquement sur ces affaires non élucidées. Par ce biais, la justice espère voir ces juges soulever le lien ou l'indice, que les enquêteurs qui travaillent sur cette tuerie depuis des années, ne voyaient peut-être plus.

Plus de moyens scientifiques seront également mis à disposition. Ce pôle est dirigé par la juge d'instruction qui a résolu l'affaire Estelle Mouzin et qui avait fait avouer le tueur en série Michel Fourniret du meurtre de la fillette.

Plusieurs interpellations

Cette affaire de la tuerie de Chevaline, vieille de plus de dix ans, revêt une complexité part...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles