Tuberculose en France : rester attentif malgré les bons chiffres

destinationsante.com
Tuberculose en France : rester attentif malgré les bons chiffres

En 2015, une nouvelle diminution du nombre de cas de tuberculose a été enregistrée en France. Une tendance à la baisse révélée par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Les auteurs soulignent malgré tout que, même si la vaccination BCG n'est plus obligatoire, il convient de ne pas relâcher l'attention sur la population enfantine. 

Aujourd'hui, la tuberculose peut être prévenue et soignée. Cette maladie pulmonaire demeure malgré tout l'une des 10 premières causes de mortalité dans le monde. La France, où la morbidité et la mortalité dues à cette infection ont considérablement baissé, est considérée comme un pays de faible endémie.

Ainsi en 2015, quelque 4 741 cas ont été rapportés (7,1 cas pour 100 000 habitants, contre 7,3 cas en 2014), apprend-on en marge de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose organisée ce 24 mars. Mais cela masque certaines disparités, notamment sur le plan territorial. La région Ile-de-France par exemple concentre à elle seule... un tiers des cas ! Par ailleurs, parmi tous les cas, deux tiers sont nés à l'étranger, majoritairement en Afrique.

Fin de l'obligation vaccinale : quelles conséquences ?

Voilà pour le constat global. Mais cette année, les rédacteurs du BEH ont particulièrement porté leur attention sur un éventuel impact de la suspension en 2007 de l'obligation vaccinale BCG. En effet, il y a 10 ans, cette obligation a été remplacée par une recommandation de vaccination des enfants les plus exposés à la tuberculose, notamment ceux nés, ou dont au moins l'un des parents était né, en zone de forte endémie.

Résultat, « le nombre de cas de tuberculose en France chez les enfants nés après 2006 est inférieur chaque année (...) au nombre de cas chez les enfants de la même tranche d'âge en 2005 », lit-on dans le BEH. « On note par ailleurs un nombre de formes graves (méningites et miliaires tuberculeuses) qui reste généralement faible chez les enfants nés après (...) Lire la suite sur destinationsante.com


Le sport à la maison en 8 accessoires !
Neurologie : aux sources de l’optimisme
Echographie 3D : une tendance dangereuse pour le fœtus ?
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages