Le tube "My Way" fête ses 50 ans : l'incroyable carrière de "Comme d'habitude", la chanson dont personne ne voulait

franceinfo Culture avec agences

"Je n'ai même pas une photo avec Frank Sinatra", rigole Jacques Revaux, l'homme qui se cache derrière Comme d'habitude, popularisé en France par Claude François et devenu My Way, tube mondial dans la voix du crooner américain, il y a 50 ans, en 1969.


De "For me" à "My Way"

La première mouture s'appelle For Me, dans un "anglais yaourt à moi", expose le compositeur de la céllèbre chanson, Jacques Revaux, 79 ans, rencontré par l'AFP dans un palace parisien. Elle date de 1967, il a 27 ans, compositeur prolifique, méconnu du grand public. Dans un dîner, Hugues Aufray lui dit "putain c'est bien, mais c'est pas pour moi".

D'autres ne donnent pas suite : Petula Clark, Dalida et... Claude François. En vacances, Revaux croise "Cloclo" sur la Croisette à Cannes. "On mange ensemble, il me dit : tu fais toujours tes merdes pour tout le monde mais pas pour moi (rires). Un avion passe dans le ciel avec une publicité-calicot 'Plante un arbre', chanson que j'ai faite pour Richard Anthony..."

Revaux évoque For Me, "Cloclo" assure que c'est son entourage qui l'a retoquée, pas lui. Tournant chez le chanteur à succès à l'été: "Au bord de la piscine, il me dit : alors tu vas me la jouer ta merde? (rires)".


"Mais Claude ne me prend pas la guitare pour la finir, non", précise Revaux, contrairement à ce que l'on voit dans le film "Cloclo" sur la vie de Claude François. "Je lui ai montré la musique, j'ai repris le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi