Mais qui a tué Kim Jong-nam ?

Libération.fr

Madame «LOL», dans l’aéroport, a-t-elle agi de sang-froid avec le poison ou a-t-elle été manipulée ? Trois semaines après la mort du demi-frère du leader nord-coréen Kim Jong-un, le mystère règne sur cette enquête digne d’un film d’espionnage.

La victime

Kim Jong-nam alias «Gros Ours» ou «Kim Chol»

Affaissé dans le dispensaire de l’aéroport de Kuala Lumpur, son tee-shirt relevé laissant voir son large ventre, les yeux clos... Sur sa dernière photo, prise quelques minutes avant sa mort, Kim Jong-nam, le demi-frère du leader nord-coréen Kim Jong-un, n’avait plus rien du flambeur globe-trotter qui posait dans un palace parisien en janvier, une coupe de champagne à la main. Fils aîné de Kim Jong-il, petit-fils du fondateur de la république populaire de Corée du Nord Kim Il-sung, il aura mené une vie marquée par le luxe et le rejet, l’adoration et l’exil. Né de l’idylle de Kim Jong-il avec l’actrice Song Hye-rim (l’«Adjani nord-coréenne», comme la surnomme l’historien Pascal Dayez-Burgeon, spécialiste des deux Corées), il est le chouchou de son père et programmé pour lui succéder à la tête du pays : «L’aîné perpétue le culte des ancêtres.» Sa mère est issue d’une famille de propriétaires terriens du Sud, ennemis désignés du régime. Sa naissance n’est donc pas reconnue par le patriarche Kim Il-sung. Tenu à l’écart de la famille officielle, élevé dans des palaces, il étudie en Suisse et au lycée français de Moscou. Mais Kim Jong-il désespère de ce fils plus fasciné par la bonne viande, l’alcool et les femmes que par les arcanes du pouvoir.

En 2001, c’est sous le nom de Pang Xiong, «Gros Ours» en chinois, que le fils indigne est arrêté à Tokyo avec un faux passeport dominicain, en route pour le Disneyland local. Kim Jong-il se saisit de ce prétexte et l’écarte au profit de son troisième fils, Kim Jong-un. Depuis, Kim Jong-nam vivait en exil entre Singapour, Macao et Pékin, père de trois enfants issus d’une double vie. Il aurait déjà échappé au moins à deux tentatives (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Désintox
Moubarak acquitté, le printemps égyptien définitivement envolé
En Tunisie, Merkel vante un «partenariat gagnant-gagnant» sur l'immigration
Au Népal, des femmes forcées à un exil menstruel
L’Irlande du Nord dans l’attente des résultats de ses élections

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages