Le tsunami de l’éruption du Tonga aurait été créé par des ondes de gravité atmosphériques !

Le 15 janvier 2022, le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai explosait, produisant l’une des plus violentes éruptions du XXIe siècle. Cet événement s’est accompagné de l’émission d’un important nuage de cendres et de gaz, provoquant de nombreuses perturbations dans l’atmosphère. L’explosion a également engendré un tsunami qui s’est propagé à une vitesse exceptionnellement rapide à travers tous les océans du globe. Il aurait effectivement traversé le Pacifique, l’Atlantique et l’océan Indien en moins de 20 heures, à une vitesse d’environ 1.000 km/h. Du jamais vu !

Un tsunami pas comme les autres

Il est fréquent que des tsunamis soient générés au moment d’une éruption volcanique en mer. Ce phénomène est souvent provoqué par un effondrement du flanc du volcan, par les tremblements de terre associés, par des écoulements de matériel pyroclastiques ou encore par des explosions ayant lieu sous l’eau. Cependant, aucun de ces mécanismes ne semble assez puissant pour avoir généré le tsunami d’ampleur mondial lors de l’éruption du Hunga Tonga-Hunga Ha’apai.

Une équipe de scientifiques de l’Université de Lisbonne au Portugal a donc cherché à comprendre ce qu’il avait bien pu se passer ce jour-là. L’avantage est que cet événement a été particulièrement bien documenté à travers le globe, grâce à un dense réseau d’instruments. En se basant sur les données atmosphériques et du niveau marin, les chercheurs se sont rendu compte qu’il ne fallait pas chercher la cause du tsunami dans le milieu océanique, mais bien dans l’atmosphère.

Leur étude, publiée dans la revue Nature, suggère que le tsunami ait en effet été causé par des ondes de gravité acoustiques, générées par la puissante explosion du volcan sous-marin.

Motifs nuageux formés par des ondes de gravité. © Nasa, Wikimedia Commons, domaine...
Motifs nuageux formés par des ondes de gravité. © Nasa, Wikimedia Commons, domaine...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles