Un « tsunami » de 10 milliards d'arbres plantés au Pakistan pour lutter contre la déforestation

·2 min de lecture

Fortes pénuries d'eau, sécheresse, inondations, disparition de ses forêts… Le Pakistan subit toute la palette des conséquences du réchauffement climatique et se classe parmi les cinq pays les plus touchés par ces bouleversements. Aussi, le Premier ministre du Pakistan s'est-il lancé dans l'un des plus ambitieux projets de reforestation au monde : planter dix milliards d'arbres d'ici 2023. Cette initiative met son pays à l'honneur pour la Journée mondiale de l'environnement qui se tient samedi 5.

L'édition 2021 de la Journée mondiale de l'environnement portée par l'ONU se tiendra ce samedi 5 juin. Cette année, c'est le Pakistan qui est à l'honneur. Dix milliards d'arbres plantés d'ici 2023. C'est l'ambitieux projet baptisé Ten Billion Trees Tsunami Programme, lancé en 2019 par le Premier ministre du Pakistan Imran Khan. La première phase vise à planter 3,25 milliards d'arbres dans le pays, pour un coût estimé à environ 105 milliards de roupies pakistanaises (soit environ 554 millions d'euros). Le programme vise également à préserver les mangroves (écosystème d'arbres implantés le long des littoraux), reboiser les villes et créer plus de 5.500 emplois « verts ». Ce projet de reboisement s'inscrit dans une démarche similaire au Billion Tree Tsunami lancé en 2014 par le précédent gouvernement de Khyber Pakhtunkhwa et qui visait à planter 1 milliard d'arbres dans l'ensemble du pays.

Impacts des changements climatiques sur les aires de répartition des essences forestières

Un autre projet soutenu par le WFF Pakistan lancé en 2018 a, par ailleurs, permis de planter près de 1,6 million d'espèces d'arbres indigènes dans différentes villes du Pakistan, ainsi qu'environ 1 million de plantes indigènes. 

Dix milliards d'arbres seront plantés d'ici 2023. C'est l'ambitieux projet baptisé Ten Billion Trees Tsunami Programme, lancé en 2019 par le Premier ministre du Pakistan Imran Khan. © if you want some one then come and get some one, Getty Images
Dix milliards d'arbres seront plantés d'ici 2023. C'est l'ambitieux projet baptisé Ten Billion Trees Tsunami Programme, lancé en 2019 par le Premier ministre du Pakistan Imran Khan. © if you want some one then come and get some one, Getty Images

Un pays fortement touché par le changement climatique

Selon l'indice mondial des risques climatiques 2020, le Pakistan figure à la cinquième place des pays les plus touchés par le changement climatique entre 1999 et 2018, avec des pertes économiques équivalant à 3,8 milliards de dollars. Vagues de chaleur extrêmes, fort taux d'humidité, inondations… Le Pakistan est directement affecté par la fonte des glaciers de l'Himalaya, responsable de fortes pénuries d'eau dans une grande partie du pays, ainsi que de la disparition...

> Lire la suite sur Futura

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi sur Futura