TSMC profite de la forte demande mondiale de puces et réalise des bénéfices record

·1 min de lecture

Le leader mondial des semi-conducteurs, l’entreprise taïwanaise TSMC, a annoncé, ce jeudi 14 octobre, une hausse record de ses bénéfices pour le troisième trimestre de l’année. Des chiffres à l'image de la forte demande en produits électroniques provoquée par la pandémie mondiale.

Avec notre correspondant à Taipei, Adrien Simorre

Les bénéfices du géant taïwanais TSMC pour le troisième trimestre viennent de battre un nouveau record. Le leader mondial des semi-conducteurs a annoncé jeudi 14 octobre avoir réalisé 5,6 milliards de dollars de bénéfices. Soit 13,8% d’augmentation par rapport à l’année précédente.

Ces chiffres plus que radieux sont une conséquence directe de la forte demande en électronique provoquée par la pandémie. Avec les différents confinements à travers le monde, le développement du télétravail, la demande en électronique s’est en effet envolée et avec elle les prix des précieuses puces électroniques fabriquées par TSMC.

► À lire aussi : Pénurie de semi-conducteurs: la dépendance de l'Occident à l'Asie en question

Sur l’ensemble de l’année, le géant taïwanais estime ainsi que ses revenus pourraient grimper de 24% pour atteindre 55 milliards de dollars, soit l'équivalent du PIB d’un pays comme le Liban.

Une hausse qui devrait se poursuivre : les carnets de commande de TSMC seraient ainsi remplis jusqu’à l’année prochaine. L’entreprise a également annoncé ce jeudi la construction d’une nouvelle usine de puces électroniques au Japon.

Une victoire pour Tokyo alors que le monde entier cherche désormais à sécuriser son approvisionnement en puces électroniques.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles