Trump veut multiplier l'arsenal nucléaire américain par dix, Tillerson le traite de "débile"

1 / 2

Trump veut multiplier l'arsenal nucléaire américain par dix, Tillerson le traite de "débile"

On apprenait la semaine dernière que le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson avait qualifié son président, Donald Trump de "débile", cet été, à l'issue d'une réunion au Pentagone. Un média américain en dévoile aujourd'hui la raison: le président des Etats-Unis avait demandé à décupler l'arsenal nucléaire américain. 

Le feuilleton des tensions entre Donald Trump et le secrétaire d'Etat qu'il s'est choisi, Rex Tillerson, agite la scène politique et médiatique américaine. La semaine dernière, la presse américaine révélait qu'à l'issue d'une réunion estivale au Pentagone, Rex Tillerson avait été entendu traitant le président des Etats-Unis de "débile" ("moron", en version originale).

La raison en restait obscure et les deux intéressés avaient balayé le sujet, bien que Donald Trump ait proposé de comparer leurs QI respectifs, le département d'Etat démentant même le propos prêté. Ce mercredi, NBC News a finalement dévoilé l'élément qui a fait sortir Rex Tillerson de ses gonds et l'a poussé à insulter le locataire de la Maison Blanche: Donald Trump venait de demander la multiplication par dix du stock d'armes nucléaires, sans prendre en compte l'impossibilité de la chose, et son absence de nécessité. 

La demande surprise de Trump

La réunion s'est tenue le 20 juillet dernier au Pentagone. Ce jour-là, Donald Trump est entouré de Rex Tillerson et des chefs d'états-majors. L'ordre du jour porte sur la situation des forces américaines dans le monde. Au moment où les officiers présentent un graphique montrant la réduction régulière de l'arsenal nucléaire américain à compter de la fin des années 60, Donald Trump souligne qu'il souhaite au contraire que le stock grossisse, et soit même dix fois...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages