Trump veut demander conseil à Merkel sur Poutine

Donald Trump, qui reçoit Angela Merkel mardi prochain à la Maison blanche, lui demandera conseil sur la manière de traiter avec Vladimir Poutine. /Photo prise le 10 mars 2017/REUTERS/Carlos Barria

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump, qui reçoit Angela Merkel mardi prochain à la Maison blanche, lui demandera conseil sur la manière de traiter avec Vladimir Poutine, a-t-on appris vendredi auprès de responsables à la Maison blanche.

Le 45e président des Etats-Unis et la chancelière allemande, qui donneront une conférence de presse commune à la suite de leur entretien, se sont publiquement opposés sur une série de sujets, à commencer par l'immigration.

Trump, dès sa campagne électorale, a critiqué la décision de la chancelière fédérale d'ouvrir les frontières de son pays aux migrants et réfugiés en 2015; Merkel a déploré la première version du décret anti-immigration signée par le président américain le 27 janvier.

Les propos du président américain sur l'Union européenne, et notamment son soutien affiché en faveur du Brexit, ont également donné lieu à des échanges indirects entre les deux dirigeants.

Mais un responsable de l'administration présidentielle, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a dit s'attendre à une "rencontre très positive et cordiale".

"Le président sera très intéressée par ce que la chancelière lui dira de son expérience des relations avec Poutine, il sera très intéressée par sa connaissance de ce que c'est que de traiter avec les Russes", précise un autre responsable.

Donald Trump devrait également demander conseil à Angela Merkel sur ce que les Etats-Unis pourraient faire dans le dossier ukrainien, où l'Allemagne est, avec la France, en pointe des initiatives diplomatiques.

Mais il devrait aussi demander à l'Allemagne d'accroître ses dépenses de défense au moment où il s'efforce de parvenir à une répartition plus équitable de l'effort financier entre les Etats-Unis et leurs alliés européens de l'Otan.

L'Allemagne devrait "être la première à donner l'exemple", dit un responsable de la Maison blanche.

(Steve Holland et Roberta Rampton; Henri-Pierre André pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages