Trump veut que les États-Unis accélèrent sur l'intelligence artificielle

1 / 2

Trump veut que les États-Unis accélèrent sur l'intelligence artificielle

Le président américain a ordonné officiellement à son administration de faire de l'intelligence artificielle une priorité. Un domaine où la suprématie américaine pourrait être menacée à terme par la Chine. En revanche, le texte n'évoque aucun moyen financier ni stratégie globale...

Une fois n'est pas coutume, Donald Trump a donné une impulsion notable à son administration dans le domaine des nouvelles technologies. Il a signé un décret présidentiel exigeant "que le gouvernement fédéral consacre toutes ses ressources" à aider l'innovation en matière d'intelligence artificielle (IA). "Les Américains ont énormément bénéficié d'avoir été des précurseurs et des leaders internationaux dans l'IA", a fait valoir la Maison Blanche.
    
"Néanmoins, compte tenu de la vitesse à laquelle avance l'innovation en intelligence artificielle, nous ne pouvons rester passifs en nous disant que notre suprématie est garantie", a poursuivi l'administration Trump qui ne cite pas nommément la Chine, pourtant directement visée en raison de l'importance des moyens qu'elle consacre dans le domaine de l'IA. Le texte présidentiel se contente d'appeler à "protéger l'avantage (américain) dans l'IA et les technologies cruciales pour les intérêts liés à la sécurité nationale et à l'économie contre des concurrents stratégiques et adversaires étrangers".
    
Plus étonnant, le décret signé par Trump ne détaille aucun montant financier à investir, ni aucune stratégie pour ce faire.  La Maison Blanche se contente d'évoquer des pistes de réflexion: davantage de ressources allouées à la recherche de la part des agences gouvernementales, des recommandations pour une réglementation, la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi