Trump facilite la participation des Eglises à la vie politique

Le président américain salue le révérend Luis Leon lors de son intronisation. Donald Trump s'apprête à signer jeudi un ordre exécutif visant à assouplir l'interdiction d'activité politique imposée aux églises et aux organismes de charité. /Photo prise le 20 janvier 2017/REUTERS/Joshua Roberts

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a signé jeudi un décret présidentiel sur les libertés religieuses qui assouplit l'interdiction d'activité politique imposée aux Eglises et aux oeuvres de charité exemptées d'impôts.

Le texte, publié à l'occasion du Jour national de prière, permet en outre aux employeurs religieux qui s'opposent à la contraception, comme les Petites soeurs des pauvres, de se soustraire aux obligations d'assurance en la matière.

La Cour suprême américaine a tranché en ce sens en 2014, en autorisant certains employeurs à ne pas rembourser la contraception de leurs employés en dépit de l'obligation contenue dans la réforme de l'assurance santé de Barack Obama.

Le décret présidentiel ne permet en revanche pas aux agences gouvernementales ou aux entreprises privées de refuser de servir les personnes homosexuelles au nom de la liberté de culte, comme le craignaient les groupes de défense des libertés civiles et sexuelles.

"Cet ordre exécutif n'est pas discriminatoire", avait assuré un responsable de la Maison blanche avant la signature du décret. "Tout ce qui est illégal selon la loi en vigueur le restera."

Le décret assouplit l'interprétation d'une loi de 1954, connue sous le nom d'amendement Johnson, qui interdit, sans davantage de précisions, aux Eglises, établissements religieux et oeuvres caritatives qui ne paient pas d'impôts de participer à des campagnes politiques.

Trump s'en était plaint à plusieurs reprises pendant la campagne présidentielle, ce qui avait renforcé l'adhésion à son projet des conservateurs religieux, qui jugent la loi contraire à la liberté d'expression et de religion.

(Steve Holland et Eric Walsh; Julie Carriat et Tangi Salaün pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages