Trump promet de taxer à nouveau l'acier et l'aluminium brésiliens et argentins

TRUMP PROMET DE TAXER À NOUVEAU L'ACIER ET L'ALUMINIUM BRÉSILIENS ET ARGENTINS

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a annoncé lundi son intention de rétablir immédiatement les droits de douane sur l'acier et d'aluminium en provenance du Brésil et d'Argentine, décision accueillie avec surprise à Buenos Aires et Brasilia.

"Le Brésil et l'Argentine ont procédé à une dévaluation massive de leurs monnaies, ce qui n'est pas bon pour nos agriculteurs. Par conséquent, je vais immédiatement rétablir les droits de douane sur tout l'acier et l'aluminium en provenance de ces pays", écrit le président américain su Twitter.

"La Réserve fédérale devrait également agir pour que les autres pays, qui sont nombreux à le faire, ne profitent plus de la force de notre dollar", poursuit-il.

Le tweet présidentiel a été suivi d'une forte baisse des valeurs des marchés émergents et du peso mexicain, très sensible, sur les marchés financiers. Aucun collaborateur du Représentant américain au Commerce n'était joignable.

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, partisan déclaré de Donald Trump qui cherche à resserrer les liens avec les États-Unis, a promis de l'appeler.

"Leur économie n'est pas comparable à la nôtre. Elle est bien plus importante. Je ne considère pas cela comme une mesure de représailles", a-t-il déclaré au micro d'une radio locale.

"Je vais l'appeler pour qu'il ne nous pénalise pas (...). Notre économie repose essentiellement sur des matières premières. J'espère qu'il le comprend (...) et je suis presque sûr qu'il va nous écouter", a-t-il ajouté.

Jugeant l'annonce de Trump "inattendue", Dante Sica, ministre argentin de la Production et du Travail, a lui aussi annoncé son intention de négocier, ce qu'a confirmé le ministère des Affaires étrangères.


(Toby Chopra, version française Jean-Philippe Lefief)