Trump prêt à "régler" seul le problème nord-coréen, sans l'aide de la Chine

Le président américain doit rencontrer dans quelques jours le président chinois, Xi Jinping. L'occasion pour le milliardaire de mettre en garde le pays contre la Corée du Nord. 

Donald Trump s'est dit prêt à "régler" seul le problème nord-coréen, sans l'aide de la Chine, selon des propos publiés dimanche par le Financial Times, à quelques jours de la visite du président chinois Xi Jinping.
    
"Si la Chine ne règle pas la Corée du Nord, nous le ferons", affirme le président américain avec l'intention évidente de montrer sa détermination et sa fermeté, avant de recevoir le président chinois Xi Jinping, jeudi et vendredi, dans sa résidence privée de Mar-a-Lago, en Floride.

Les Etats-Unis tentent de "mettre la pression" sur la Chine

A la question de savoir si les Etats-Unis pourraient agir seuls, sans attendre l'aide de la Chine, Donald Trump répond: "Absolument", sans donner plus détails. "La Chine décidera de nous aider ou pas avec la Corée du Nord (...) S'ils ne le font pas, ce ne sera bon pour personne", ajoute encore le président américain dans cet entretien au quotidien financier britannique.
    
L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, avait déjà indiqué dimanche que les Etats-Unis entendaient "mettre la pression" sur la Chine pour qu'elle "agisse" contre la course à l'arme nucléaire de la Corée du Nord. "Le seul pays qui peut stopper la Corée du Nord est la Chine et ils le savent (...) Ils doivent agir et nous allons continuer à mettre la pression sur la Chine pour qu'ils agissent", a-t-elle martelé lors d'un entretien diffusé dimanche sur...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages