Trump n'achète pas l'aide de la Chine dans la crise coréenne

Donald Trump ne fera pas de concessions sur les relations commerciales avec la Chine dans le but d'obtenir l'aide de Pékin pour résoudre la crise ouverte par les essais nucléaires et balistiques menés par la Corée du Nord, a déclaré le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross (photo), lundi. /Photo prise le 25 avril 2017/REUTERS/Yuri Gripas

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump ne fera pas de concessions sur les relations commerciales avec la Chine dans le but d'obtenir l'aide de Pékin pour résoudre la crise ouverte par les essais nucléaires et balistiques menés par la Corée du Nord, a déclaré le secrétaire américain au Commerce, lundi.

"Nous avons mené, en parallèle, des discussions très constructives sur le commerce avec les Chinois", a déclaré Wilbur Ross sur la chaîne CNBC.

"Je pense que ce que le président veut dire est que nous essayons d'avoir une relation globale constructive avec la Chine sur différents sujets dont le plus brûlant, parce qu'il implique des vies humaines, est la situation de la Corée du Nord", a commenté Ross.

"Je ne pense pas qu'il ait laissé entendre qu'il avait l'intention de sacrifier des emplois américains en échange d'une aide sur la Corée du Nord", a-t-il ajouté.

Ces précisions font suite aux déclarations de Donald Trump sur la chaîne CBS dans lesquelles le président américain expliquait que le contentieux commercial avec les Chinois avait été relégué au second plan afin d'obtenir leur coopération dans la crise coréenne.

(David Lawder; Pierre Sérisier pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages