Trump juge que les réseaux sociaux qui l’ont banni font “une erreur catastrophique"

·1 min de lecture

Donald Trump maintient ses propos. Une semaine après son discours controversé avant les violences du Capitole, le président américain est revenu sur ses déclarations et sur la décision des réseaux sociaux de le bannir de leur plateforme. Il a notamment jugé que les réseaux sociaux font "une erreur catastrophique" en suspendant son compte.

Un discours "tout à fait convenable"

Evoquant, juste avant de monter dans Air Force One et de s'envoler pour le Texas, son virulent discours de mardi, le locataire de la Maison Blanche, qui quittera le pouvoir dans huit jours, a estimé que les réseaux sociaux tels que Twitter qui ont suspendu son compte faisaient "une erreur catastrophique".

>> LIRE AUSSI - Trump banni de Twitter : Gabriel Attal se dit "mal à l’aise face à cette décision"

Il considère que son discours était "tout à fait convenable", y compris sa "dernière phrase". Il est accusé par les démocrates d'avoir "incité" aux événements violents qui ont frappé le Congrès le 6 janvier. Ses opposants veulent donc lancer une procédure d'"impeachment" que le président juge "totalement ridicule". Selon lui cela provoque "une immense colère" chez ses partisans. Donald Trump a ajouté qu'il ne souhaitait "pas de violences" dans un pays en proie à de vives tensions.


Lire la suite sur Europe1