Trump demande une enquête sur d‘éventuelles écoutes ordonnées par Obama

Le président américain Donald Trump est convaincu que Barack Obama l’a mis sur écoute pendant la dernière campagne électorale. Sans présenter aucune preuve, il demande solennellement au Congrès d’enquêter à ce sujet après une série de tweets rageurs dont il est coutumier.

Il s’agit là de l’attaque la plus violente de Donald Trump envers son prédécesseur depuis son arrivée à la Maison Blanche. Le porte-parole de Barack Obama a réagi. Il dément ses accusations.

Neither barackobama nor any WH official under Obama has ever ordered surveillance on any US Citizen. Any suggestion is unequivocally false pic.twitter.com/qF04X3NUvq— Kevin Lewis (KLewis44) 4 mars 2017

« Ni le président Obama ni aucun responsable de la Maison blanche n’a jamais ordonné de mesures de surveillance contre un ressortissant américain, quel qu’il soit. Toute allégation différente est tout bonnement fausse. »

How low has President Obama gone to tapp my phones during the very sacred election process. This is Nixon/Watergate. Bad (or sick) guy!— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 4 mars 2017

« Le président Obama est tombé bien bas en me mettant sur écoute pendant le processus sacré qu’est l‘élection. C’est le Watergate. Ce gars est malfaisant, ou malade ! »

Cinq jours après son discours devant le Congrès, Donald Trump avait semblé enfiler le costume de président. On pensait que sa communication agressive laisserait place à un discours plus policé. Chassez le naturel, il revient au galop.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages