Trump demande au Congrès d'enquêter sur d'éventuelles écoutes le concernant

Vincent Gibert
Donald Trump à West Palm le 3 mars 2017.

ETATS-UNIS - Le président américain Donald Trump a demandé ce dimanche 5 mars au Congrès d'enquêter sur les éventuelles écoutes téléphoniques dont il dit avoir été victime de la part de son prédécesseur Barack Obama avant les élections du 8 novembre.

Le président Trump "demande à ce que, dans le cadre de leurs enquêtes sur l'activité russe, les commissions sur le renseignement au Congrès exercent leur autorité de supervision pour déterminer si les pouvoirs d'enquête de la branche exécutive ont été outrepassés en 2016", a indiqué Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué.

Donald Trump avait lancé samedi une bombe politique en accusant son prédécesseur de l'avoir placé sur écoute avant l'élection américaine du 8 novembre, ce qui a été catégoriquement démenti par l'entourage de l'ancien président.

"Exécrable! Je viens de découvrir que le président Obama avait mis mes lignes sur écoute dans la tour Trump juste avant ma victoire", avait écrit Donald Trump dans une salve très matinale de tweets, qualifiant l'ex-président démocrate de "personne malfaisante (ou malade)". Mais Donald Trump n'a fourni aucun détail, ni aucune preuve à l'appui de cette allégation.

C'est l'attaque la plus violente menée contre son prédécesseur depuis sa prise de fonctions le 20 janvier.

"Le président Obama, ni aucun responsable de la Maison Blanche, n'ont jamais ordonné la surveillance d'un quelconque citoyen américain", avait indiqué Kevin Lewis, porte-parole de Barack Obama, dans un communiqué en milieu de journée. "Toute suggestion du contraire est tout simplement fausse". "Une règle d'or de l'administration Obama était qu'aucun responsable de la Maison Blanche ne devait interférer avec une quelconque enquête indépendante menée par le ministère de la Justice", avait-il poursuivi.

Affaires russes

En demandant au Congrès, le Parlement américain, d'élargir ses enquêtes, Donald Trump fait lui-même le lien avec les affaires russes dans lesquelles il est englué...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages