Trump dénonce une "insulte" à ses électeurs après l'annonce de sa suspension de Facebook pour deux ans

·1 min de lecture

L'ancien président a estimé que le réseau social "ne devrait pas être autorisé à s'en tirer avec cette censure et ce muselage".

Donald Trump a dénoncé vendredi une "insulte" faite aux "75 millions" d'Américains qui ont voté pour lui en 2020, après l'annonce de sa suspension de Facebook pour deux ans.

"La décision de Facebook est une insulte" aux "75 millions de personnes qui ont voté pour nous en 2020", a affirmé l'ex-président dans un communiqué, ajoutant que le géant des réseaux sociaux "ne devrait pas être autorisé à s'en tirer avec cette censure et ce muselage".

"A la fin, nous allons gagner. Notre pays ne peut plus supporter ces abus!", a-t-il conclu.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles