Trump coupe les fonds, l’Amérique monte au front

Libération.fr

Le président américain a présenté jeudi un budget qui taille drastiquement dans l’aide aux plus pauvres, la santé, l’environnement ou encore la culture… De quoi alimenter une résistance citoyenne ravivée par la suspension du deuxième décret anti-immigration.

On en connaissait la ligne directrice : augmenter massivement les dépenses militaires en réduisant toutes les autres. Les détails du premier projet de budget de Donald Trump, dévoilés jeudi, confirment les pires craintes. Dès sa publication, les réactions indignées se sont multipliées, notamment sur Twitter, où le hashtag #TrumpCuts («les coupes de Trump») a essaimé. «Les #TrumpCuts sont tout à fait sensés si vous détestez l’air propre, les emplois sûrs, l’aide pour les personnes âgées, la recherche médicale, la science et les arts», a ironisé Marc Perrone, un dirigeant syndical.

Le document d’une cinquantaine de pages décline en chiffres l’idéologie du nouveau président et de sa garde rapprochée : «America First» («l’Amérique d’abord»). Une Amérique barricadée, ultraprotégée, face à une double menace terroriste et migratoire perçue comme existentielle. Une Amérique repliée sur elle-même, où la lutte contre le changement climatique et l’aide aux pays pauvres n’auraient plus guère leur place. Une Amérique prête à sacrifier la recherche scientifique, le soutien aux plus modestes, l’accès à la culture ou la protection de l’environnement pour davantage de navires de guerre et d’avions de chasse.

Expulsions

Soyons clairs : ce budget de rupture n’a quasiment aucune chance d’être adopté en l’état par le Congrès, qui détient in fine les cordons de la bourse. Or, même si la Chambre des représentants et le Sénat sont contrôlés par les républicains, la majorité parlementaire et le Président sont loin d’être à l’unisson sur ce dossier. D’ores et déjà, plusieurs responsables conservateurs ont manifesté leur opposition à certaines coupes envisagées, notamment en matière d’aide au développement. Malgré cela, le budget final, (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Inédit
En Californie, la tactique de la résistance étatique
«Notre lutte ne sera pas un sprint, mais un marathon»
Les anciens avocats d’Obama à la manœuvre
«Indivisible», manuel anti-Trump

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages