«Trump et le Congrès attaquent la santé reproductive et les droits des femmes depuis le premier jour.»

Libération.fr

Donald Trump a promulgué une loi abrogeant une directive de l’ère Obama destinée à sanctuariser les financements publics des cliniques du planning familial. Le Congrès, à majorité républicaine, avait déjà abrogé la directive deux semaines plus tôt, déclenchant la colère des démocrates et de nombreuses associations de défense du droit à l’avortement. La Chambre des représentants avait approuvé le texte en février. Aux Etats-Unis, les fonds publics ne peuvent permettre de subventionner les avortements. Mais les cliniques pratiquant les IVG peuvent recevoir des fonds en remboursement d’autres soins de santé (dépistages ou contraception). Cette nouvelle mesure permet ainsi aux Etats d’interdire le transfert d’argent public à toute clinique qui pratiquerait des avortements. Déjà, fin janvier, Trump avait signé un décret rétablissant une loi qui bloque le financement d’ONG internationales soutenant l’IVG.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Surbooking
Parler avec les jihadistes ? Le dilemme qui agite le Mali
Data
L’Afghanistan bombardé façon Trump
Lenín Moreno pas définitivement élu en Equateur

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages