Publicité

Trump brocarde à nouveau Biden : « Je ne suis pas sûr qu'il sache qu'il est vivant »

Devant la NRA à Harrisburg (Pennsylvanie), Donald Trump ne s’est pas contenté, vendredi soir, d’aborder le sujet des armes à feu, d’après les informations du Figaro. Le milliardaire a relancé les hostilités. Plus de trois ans après avoir perdu l’élection présidentielle américaine face à Joe Biden en 2021, l’ancien président des États-Unis a taclé son successeur durant 70 minutes. Pour une affaire de documents confidentiels retrouvés dans son fief en Floride, Donald Trump est toujours menacé par une potentielle inéligibilité pour le prochain scrutin.

À lire aussi Présidentielle américaine : la Cour suprême va statuer sur l’inéligibilité de Donald Trump

Une décision qu’il trouve injuste, compte tenu du non-lieu prononcé par un procureur spécial dans l’enquête sur la mauvaise gestion de documents confidentiels par Joe Biden. L’actuel président avait été décrit comme un « homme âgé avec une mauvaise mémoire » par le procureur. Devant la foule, l’ancien président a déclaré : « S'il n'est pas inculpé, c'est à eux de décider. Mais dans ce cas, je ne devrais pas être inculpé. »

« 100 % de chance d’être la cible d’une attaque terroriste »

Archi-favori des primaires républicaines face à Nikki Haley, Donald Trump va plus loin : « Ce n'est rien d'autre qu'une persécution sélective de leur adversaire politique, c'est-à-dire moi. Je ne pense pas que ce soit (Joe, NDLR) Biden, parce que je ne pense pas qu'il sache qu'il est en vie ». L’homme d’affaires a accusé son successeur ...


Lire la suite sur LeJDD