Trump-Biden: des visions opposées de l’économie

·3 min de lecture

Reconstruire les États-Unis mais en mieux, c’est le programme défendu par le démocrate Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama face au président sortant républicain Donald Trump. Les programmes des deux candidats sont radicalement opposés sur de nombreux points, et notamment sur l’économie.

Face à Donald Trump, Joe Biden a infléchi certaines de ses positions sur la ligne de son ancien rival démocrate, Bernie Sanders. Si Joe Biden est élu le 3 novembre 2020, les Américains les plus riches et les grosses entreprises paieront 4 000 milliards de dollars d'impôts supplémentaires sur les dix prochaines années. Les recettes fiscales seront réinvesties dans les infrastructures, l’éducation et des programmes sociaux, pour aider les ménages pauvres et les classes moyennes.

L'un veut augmenter les impôts, l'autre les baisser. Les réformes fiscales lancées lors du premier mandat de Donald Trump ont surtout bénéficié aux entreprises et aux revenus les plus élevés. Pour son second mandat, le républicain promet des baisses d’impôts pour les ménages, tout en restant assez flou.

Son programme électoral comporte 50 priorités, mais reste peu détaillé. Pour relancer l’économie affaiblie par la crise sanitaire, Donald Trump compte ainsi créer dix millions d’emplois en dix mois. Mais il ne précise pas comment il compte y parvenir. Plus de 11 millions de personnes sont aujourd’hui au chômage.

Restaurer les emplois détruits

Pour relancer l’économie affaiblie par la crise sanitaire, Joe Biden prévoit un grand plan de relance de l’investissement public qui pourrait se monter à 2 000 milliards de dollars, notamment dans la transition écologique. Un secteur créateur d’emplois.

Son programme environnemental est à l’opposé des idées défendues par Donald Trump. Joe Biden promet le retour des États-Unis au sein de l'accord de Paris pour le climat, dont Donald Trump s'est retiré en 2017, avec en point de mire la fin des émissions carbone d'ici 2050. Pour y parvenir, il compte mettre en place plusieurs mesures phares, comme notamment la construction de logements à basse consommation d’énergie, une aide à l’achat de voitures électriques, mais aussi le passage à l’électrique pour les véhicules gouvernementaux.

Si l’on en croit des économistes de l’agence de notation Moody's, Joe Biden serait le mieux placé pour relancer l’économie américaine. Selon leurs calculs, le plein-emploi, disparu avec la crise du Covid-19, pourrait être de retour dès le second semestre 2022 avec le démocrate, et seulement au premier semestre 2024 avec le républicain.

Priorité à la production nationale

En raison de l’épidémie de coronavirus, la santé publique a largement sa place dans les programmes des deux candidats. Parmi les priorités de Donald Trump pour ce deuxième mandat, il y a le rapatriement de la fabrication de matériel de protection et de médicaments aux États-Unis et la reconstitution des stocks pour faire face à d'éventuelles prochaines pandémies.

De son côté, le démocrate Joe Biden veut réduire de 65 à 60 ans l'âge minimum pour bénéficier de la couverture santé pour les seniors, ce qui concernerait 20 millions d'Américains.

Malgré cette opposition, il y a un point sur lequel les deux candidats se rejoignent : l’importance du « made in America », martelé par Donald Trump durant tout son mandat. On peut s’attendre à ce que les relations commerciales avec la Chine soient quasiment les mêmes.