Trump appelle à un apaisement et semble avoir accepté la passation des pouvoirs présidentiels

Jeudi, Donald Trump a demandé à ses partisans de rester calmes après les troubles de mercredi survenus au Capitole des États-Unis. Le président a également admis qu'une nouvelle administration sera inaugurée le 20 janvier prochain, et a demandé « un apaisement et une réconciliation ».