Trump accusé d'antisémitisme après ses propos devant le Conseil israélien américain

Donald Trump, ici lors d'un discours au sommet national du Conseil israélien américain à Hollywood, en Floride, le 7 décembre 2019.

ÉTATS-UNIS - Des associations juives américaines ont dénoncé Donald Trump pour des propos antisémites, après que celui-ci a qualifié certains électeurs juifs du secteur de l’immobilier de “tueurs brutaux” qui voteront pour lui afin d’esquiver un impôt sur la fortune.

Le président américain s’est également plaint que certains juifs “n’aiment pas assez Israël”, dans un discours ce week-end lors du sommet national du Conseil israélien américain (IAC) en Floride, devant une foule de soutiens.

Donald Trump a lancé devant la foule: “Vous (les juifs) êtes nombreux dans le secteur immobilier parce que je vous connais très bien. Vous êtes des tueurs brutaux. Pas des gens sympas du tout. Mais vous devez voter pour moi; vous n’avez pas le choix. Vous n’allez pas voter pour Pocahontas (le surnom donné par Donald Trump à la démocrate Elizabeth Waren, NDLR), je peux vous dire que... vous n’allez pas voter pour l’impôt sur la fortune.”

“Certains d’entre vous, je ne les aime pas du tout, en fait. Et vous allez être mes plus grands partisans parce que vous serez en faillite dans environ 15 minutes s’ils (les démocrates) obtiennent” la présidence, a continué Donald Trump, suscitant des rires dans l’assemblée, comme on peut l’entendre dans la vidéo ci-dessous.

Halie Soifer, directrice exécutive du Conseil démocrate juif d’Amérique, a qualifié les propos du président de “vils et sectaires” dans un communiqué. “Les remarques profondément offensantes de Trump, y compris sa répétition déraisonnable de stéréotypes négatifs qui ont été utilisés historiquement pour cibler les juifs, ne font que renforcer notre conviction que Donald Trump est la plus grande menace pour les juifs américains”,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post