Pour trouver un autre nom à "Ehpad", le gouvernement va vous demander votre avis

·2 min de lecture
Image d'illustration - Un Ehpad à Castelginest près de Toulouse, le 30 avril 2020 (Photo: REMY GABALDA via AFP)
Image d'illustration - Un Ehpad à Castelginest près de Toulouse, le 30 avril 2020 (Photo: REMY GABALDA via AFP)

SANTÉ - “L’Ehpad est mort, vive l’Ehpad”, c’est ce qu’a clamé sur Twitter la ministre déléguée chargée de l’Autonomie Brigitte Bourguignon ce lundi 12 juillet. La ministre a ainsi annoncé qu’une grande consultation citoyenne serait lancée à l’automne pour renommer les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, appelés “Ehpad”.

“‘L’Ehpad est mort, vive l’Ehpad’ ! Je souhaite d’ailleurs que ce nom change. Je lancerai pour cela une consultation citoyenne à l’automne”, a-t-elle partagé sur le réseau social.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Brigitte Bourguignon a fait cette annonce dans le cadre de la présentation du projet “Dessine-moi l’Ehpad de demain”, réunissant les acteurs de l’aide aux personnes âgées dépendantes.

Un projet de loi sur la dépendance en préparation

“Les Français ne veulent plus du modèle actuel de l’Ehpad. Ils souhaitent rester le plus longtemps possible à domicile. Nous allons leur en donner les moyens avec le virage domiciliaire et les Ehpad en seront un des acteurs majeurs”, a défendu l’ancienne socialiste qui prépare un texte de loi sur le sujet. Emmanuel Macron prévoyait ce texte important pour le grand âge en 2019 mais la majorité n’a encore jamais trouvé le temps ou l’espace au Parlement pour le défendre. ·

“Il nous faut tirer les enseignements de la crise. L’État et les collectivités seront au rendez-vous avec plus de 2,1 milliards de crédits du Ségur de la Santé, dont 450 millions d’euros mobilisés dès 2021 et pilotés dans les territoires par les Agences régionales de santé (ARS)”, a-t-elle encore défendu. Nous suivrons à l’automne si les Français participent effectivement à cette consultation à ce changement de nom.

À voir également sur Le HuffPost: Avant le reconfinement au Royaume-Uni, elle sort sa mère d’un EHPAD et se fait arrêter

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles