Ils ont trouvé le responsable du drame des migrants en Libye

Geoffroy Clavel
François Hollande, son gouvernement et le Front national accusent Nicolas Sarkozy d'avoir précipité la crise en Libye

MIGRANTS - Ne cherchez plus, ils l'ont trouvé. Alors que les Etats-membres de l'UE peinent à répondre à la crise humanitaire en mer Méditerranée, certains politiques français ont désigné celui qu'ils pensent responsable de l'afflux de réfugiés libyens.

"Comment se fait-il qu'après une intervention [en Libye] il y a plus de trois ans et demi, il n'y ait eu aucune réflexion sur ce qui devait se passer après? [...] Maintenant, il s'agit de réparer les erreurs d'hier", a tranché jeudi le président de la République François Hollande à son arrivée au sommet européen extraordinaire consacré aux migrants.

Celui que le chef de l'Etat critique sans nommer, c'est son prédécesseur à l'Elysée, Nicolas Sarkozy. En reconnaissant immédiatement la légitimité du Conseil national de transition (CNT) libyen puis en appuyant une résolution à l'ONU, l'ancien président avait joué un rôle moteur avec le premier ministre britannique David Cameron dans le déclenchement en 2011 de l'intervention internationale en Libye. Intervention qui a conduit à la chute du régime de Mouammar Kadhafi mais qui, faute d'une transition démocratique réussie, a aussi plongé le pays dans le chaos et la guerre civile.

Ce vendredi sur France Info, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a repris l'accusation de François Hollande à la volée: "Nicolas Sarkozy a fait des commentaires sur la question de l'immigration. Quand on voit la situation de la Libye aujourd'hui... Il y a eu une action qui a été conduite, qui d'ailleurs avait été soutenue par François Hollande à l'époque, mais derrière cette action rien, rien n'avait été anticipé sur la suite à donner".

ET AUSSI - BLOG - Tous responsables de politiques irresponsables!

Responsabilité collective

L'accusation est sévère. Fruit d'une coalition impliquant six pays occidentaux dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, l'intervention militaire en Libye, "Harmattan" côté français, s'est achevée...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

• Ces particuliers qui essayent de sauver les migrants
• Le plan de la Commission pour éviter de nouveaux drames de migrants
• Naufrages en Méditerranées: quand il n'y a pas d'Europe, par Philippe Doucet
• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici
• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost