On a trouvé le lubrifiant du mouvement des plaques tectoniques

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Il y a à peine plus d’un siècle, Alfred Wegener publiait sa théorie sur l’origine des continents et des océans. Mais, pendant des décennies, sa théorie de la dérive des continents rencontra l’opposition de la majorité des géologues et des géophysiciens dont celle de l’impressionnant Harold Jeffreys, qui plus est mathématicien et astronome. Quelques visionnaires existaient cependant, dont le célèbre volcanologue Haroun Tazieff, qui avaient compris que les idées de Wegner étaient largement correctes.

Heureusement, la révolution de la tectonique des plaques allait changer tout cela au cours des années 1960 en se basant largement sur les outils de la sismologie et surtout du paléomagnétisme. L’exploration de la dépression de l’Afar par Haroun Tazieff et ses collègues au début des années 1970 allait enfoncer le clou en montrant qu’il s’agissait d’un fond océanique exondé, à la limite de deux plaques tectoniques. Aujourd’hui, la théorie de la tectonique des plaques est le cadre où se formulent et s’expliquent toutes les questions portant sur la géodynamique de la Terre et la surface de lacs de lave comme ceux de l’Erta Ale ou du Nyiragongo qui est une excellente illustration de la tectonique des plaques.

Enfin presque… On pourrait penser, comme le laissent croire naïvement certaines illustrations, que les croûtes continentales et océaniques constituées d’une douzaine de plaques aux frontières desquelles se trouvent beaucoup de volcans et de séismes, sont des radeaux refroidis flottant sur un océan de magma chaud en convection… et ce serait une erreur.


La surface du lac de lave du Nyiragongo est animée de plusieurs types de mouvements. Des variations rapides de niveau de 1 à 4 mètres d'amplitude : le lac monte quand il est alimenté en magma frais et descend lors de phases de dégazage important. Des mouvements de convection dus aux différences de température entre la surface et le magma sous-jacent. Le recyclage des plaques plongeante assure la stabilité du lac. © Patrick...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura