Les troupes russes ont l'avantage dans le Donbass, Severodonetsk bientôt encerclée

L'artillerie lourde fait la différence pour Moscou dans le Donbass... C'est Kiev qui le reconnaît, qui affirme que les troupes russes contrôlent pratiquement la ville de Liman et ont presque encerclé Severodonetsk, qui fait office de capitale "ukrainienne" de la province de Lungansk. Les autorités locales affirment que 60 % des maisons ont été détruites et que 90 % sont endommagées. Quelque 12 000 personnes se trouvent encore dans la ville et passent une grande partie de la journée dans des abris, dans des conditions très difficiles.

Mais les bombes russes ont aussi frappé des villes plus lointaines, comme Buzova ou Dnipro, où ce vendredi une attaque a fait une dizaine de morts dans une installation militaire ukrainienne. Selon le ministère russe de la Défense, 550 cibles militaires ukrainiennes ont été frappées jeudi et ont entraîné la perte de 250 soldats ukrainiens.

Bien que la Russie se soit retirée de plusieurs fronts, de nombreux objectifs restent dans sa ligne de mire. Et là où les obus d'artillerie ne peuvent pas frapper, les missiles à courte et moyenne portée prennent le relais. À Kharviv, deuxième ville du pays, les troupes russes ont dû battre en retraite, mais elles restent à proximité et attendent leur heure.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles