Des troubles psychologiques chez les bébés exposés au cannabis durant la grossesse ?

![CDATA[Shutterstock / Valmedia]]

Les effets néfastes du cannabis sont désormais connus : problèmes de concentration, dépression, apparition de psychose, maladies respiratoires... Mais sans en consommer directement, les risques existent aussi, y compris pour les bébés qui y sont exposés in utero, alerte une étude parue dans la revue JAMA Pediatrics.

De précédentes études avaient déjà pointé du doigt certaines difficultés pour les enfants qui avaient été en contact avec de la marijuana avant leur naissance, comme des complications du sommeil, des limites au niveau cognitif, ou encore le fait que les bébés naissaient avec des poids plus faibles.

Plus d'anxiété et de dépression

Cette fois-ci, les chercheurs américains se sont appuyés sur une étude menée auprès de 12 000 enfants. Objectif ? Evaluer leur développement cognitif et étudier leurs cerveaux. Dans cette étude, les enfants étaient en moyenne âgés de 9 à 10 ans, en 2020.

Deux ans plus tard, alors âgés de 11 à 12 ans, les enfants ont été de nouveau étudiés, du point de vue des pathologies psychologiques. Les chercheurs se sont intéressés aux substances auxquelles ils avaient été exposés in utero, particulièrement le cannabis.

Ils se sont aperçus que certains symptômes pouvaient être corrélés au fait d'avoir été en contact avec cette substance : les enfants en question avaient davantage tendance que les autres à être anxieux et dépressifs. Par ailleurs, les scientifiques s'inquiètent de voir cette population (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Suicide assisté : comment cela se passe-t-il en Suisse, où Jean-Luc Godard a terminé sa vie ?
Cancer du côlon : quel est ce nouveau traitement qui fait régresser les tumeurs de 95% ?
Violences gynécologiques : qu'a-t-on le droit de refuser chez le gynéco ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mardi 13 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
Symptômes Covid (septembre 2022) BA.5 : durée, incubation, liste