Troubles en Iran: l'actrice Golshifteh Farahani déplore un "massacre"

franceinfo avec AFP

Selon l'actrice iranienne exilée, des centaines de personnes sont mortes au cours du mouvement de contestation survenu mi-novembre en Iran.

Première actrice iranienne à jouer à Hollywood depuis la révolution de 1979, Golshifteh Farahani déplore la situation "terrible" en Iran. "C'est un massacre, avec des centaines de personnes mortes", se désole l'actrice au micro de l'AFP. Elle s'exprimait en marge du festival du film de Marrakech, organisé du 29 novembre au 7 décembre au Maroc, où elle animait une rencontre avec le public.

La contestation en Iran a éclaté le 15 novembre après l'annonce d'une forte hausse du prix de l'essence, sur fond de crise économique et de récession.

Une répression sanglante selon différentes sources

Les autorités ont dit avoir ramené l'ordre en quelques jours. Au prix d'une "horrible tuerie", selon Amnesty International, qui avance un bilan d'au moins 208 personnes tuées par les forces armées. Jeudi l'émissaire des Etats-Unis a estimé que les autorités ont pu tuer plus de 1.000 iraniens dans la répression. Téhéran, qui qualifie de "mensonges absolus" les bilans fournis par des "groupes hostiles", n'a jusqu'à présent confirmé que cinq décès.

"J'ai appris à ne pas rêver quand il s'agit de l'Iran. On ne peut pas deviner ce qui va se passer demain. Je ne m'attendais pas à ce que le prix (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :