Troublante mort de Debbie Collier : la police annonce qu’elle s’est suicidée

© DR

Un enlèvement, un crime familial, un meurtre gratuit ? Depuis septembre dernier, toutes les pistes étaient étudiées par les enquêteurs pour faire la lumière sur la mort de Debbie Collier. Cette mère de famille avait disparu de chez elle le 9 septembre dernier dans l’Etat de Géorgie, aux Etats-Unis. L’Américaine de 59 ans avait été découverte le 11 septembre dans une zone boisée du comté de Habersham, sur le dos, nue et partiellement brûlée. Son cadavre était abandonné au pied d’un talus. Non loin de là, les traces d’un incendie avaient été repérées, ainsi qu’une bâche bleue carbonisée.

Après des semaines de spéculation, la police a finalement annoncé que Debbie Collier s’est suicidée. «Un examen détaillé de toutes les informations recueillies a permis aux enquêteurs de déterminer, sur la base de preuves factuelles et de données, que la mort de Mme Collier était auto-infligée», a déclaré le bureau du shérif du comté de Habersham dans un communiqué, repris par le site NowHabersham.com. «En outre, le bureau du médecin légiste a déterminé que la cause du décès était une inhalation de gaz, des blessures thermiques et une intoxication à l'hydrocodone».

Un dernier message

Le 10 septembre, la veille de la découverte du corps, Debbie Collier avait été filmée par les caméras de surveillance d’un petit supermarché de Clayton. Elle est vue entrant dans la boutique un peu avant 15 heures, portant un haut rouge sur lequel le numéro 34 était inscrit. Sur l’une des vidéos, elle est fil...


Lire la suite sur ParisMatch