La troublante disparition de Sophie, petite américaine qui avait inquiété les internautes en 2020

·2 min de lecture

Une petite fille est portée disparue au Texas, alors qu’elle avait été au cœur d’une campagne sur Internet en 2020 après que des accusations d’abus perpétrées contre elles avaient été portées.

En 2020, les internautes américains s’étaient émus pour la petite Sophie Long. A l’époque réunis sous le hasthag #StandWithSophie, ils craignaient que la fillette soit victime d’abus. La mobilisation avait été lancée après que des vidéos la montrant en train d’implorer à l’aide, accusant sa mère de lui faire du mal, avait été publiées en ligne. Cette semaine, le bureau du shérif du comté de Guadalupe, au Texas, a annoncé la disparition de la fillette de 10 ans.

D’après les premiers éléments de l’enquête, elle se trouvait avec son père, Michael Long, lorsqu’elle s'est volatilisée. Ce dernier n’a pas la garde de la petite fille et est en guerre judiciaire avec la mère, Kelly Long, avec qui il a eu deux autres enfants. En 2020, au moment où le nom de Sophie avait été évoqué dans les médias, une page de collecte de dons avait été ouverte par cet homme qui souhaitait recevoir de l’aide pour payer ses frais de justice afin de récupérer leur garde. C’est à ce moment-là que Kelly Long avait été accusée de violences envers sa fille, d’abus sexuels et de viol. Elle a toujours nié les accusations et ses avocats avaient mis en cause «la vendetta personnelle de Michael Long contre son ex-femme, qui a escaladé à un niveau dangereux».

En route vers l'Arizona, le Colorado ou l'Argentine ?

Lors d’une audience en septembre dernier, une avocate«nommée par le tribunal pour représenter les meilleurs intérêts des enfants» a estimé que les trois enfants de Michael Long et Kelly Long seraient mieux pris en charge par leur mère. Le rapport était principalement tourné contre le père qui n’envoyait pas ses enfants à l’école lorsqu’ils étaient chez lui, faisait payer des interviews avec sa fille, aurait récupéré 200 000 dollars de dons grâce à(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles