Trou noir, peste et Covid-19 : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 30 juin 2021 : un trou noir "avalant" une étoile à neutrons, la première victime connue de la peste et l'impact du Covid-19 sur le nombre de naissances de filles ou de garçons.

L'actualité des sciences du 30 juin 2021 c'est :

En espace : .

  • Les observateurs des évènements qui secouent le cosmos ont détecté pour la première fois, et à deux reprises, la fusion d'un trou noir "avalant" une étoile à neutrons.

  • Les astrophysiciens avaient déjà observé des fusions de trous noirs entre eux, ou celles d'étoiles à neutrons, mais jamais encore de "couples mixtes".

  • C'est le chaînon manquant qui va aider à comprendre ces fusions, avec des théories englobant l'ensemble de ces phénomènes.

En archéo : .

  • La peste a ravagé l'humanité durant des milliers d'années, décimant peut-être jusqu'à la moitié de la population en Europe au 14e siècle, durant la peste noire.

  • Ce chasseur-cueilleur est la première victime connue de la peste : il a vécu voici 5.000 ans en actuelle Lettonie et était porteur de la bactérie causant cette maladie.

  • L'homme en question, appelé "RV 2039", avait une vingtaine d'année.

En santé :

  • Il naît moins de garçons que de filles lors de grandes crises générant des privations.

  • Stress, anxiété, dépression ou inflammations sont des conséquences connues de la pandémie de Covid-19.

  • Ces facteurs ayant un impact sur la proportion de naissances de garçons et de filles, il est possible que l'épidémie crée le même genre de retombées.

En espace : .

  • L'agence spatiale chinoise a divulgué des vidéos étonnantes des débuts de son rover Zhurong sur la planète Rouge.

  • Un chercheur de la Nasa envisage d'utiliser les sons captés par le micro de ce rover et de les comparer à ceux enregistrés par le rover américain Perseverance.

  • Cela pourrait permettre d'étudier les régimes des vents dans deux régions martiennes distinctes.

En santé :

  • Des chercheurs japonais ont développé un riz OGM qui intègre un vaccin contre le choléra.

  • Ainsi mis en forme, ce vaccin serait plus facile à stocker et à administrer que les vaccins traditionnels.

  • En effet, à la différence de la plupart des vaccins qui sont injectés sous la peau, le vaccin-riz serait absorbé par le syst[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles