Le trou noir de notre galaxie révélé, l'état des lieux des impacts des pesticides et 40 femmes scientifiques mises à l'honneur : l'actu des sciences

Au sommaire des ultrabrèves du 12 mai 2022 : la révélation historique du premier cliché du trou noir au centre de notre galaxie, l'état des lieux des impacts des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité mis à jour et le projet d'inscription de 40 femmes scientifiques sur la Tour Eiffel.

L’actualité scientifique du 12 mai 2022, c’est :

En espace :

  • Il s’agit de la toute première image de Sagittarius A*, situé à quelque 27.000 années-lumière de nous et dont la masse équivaut à 4,3 millions de fois celle du Soleil.

  • Le cliché a demandé la mobilisation, pendant 5 ans, d’une équipe de 300 astronomes issus de 80 instituts repartis dans le monde, équipés d'un réseau de huit radiotélescopes.

  • L'image, de laquelle peuvent être déduits de nombreux paramètres physiques, devrait également permettre aux chercheurs d'en apprendre plus sur les phénomènes survenant autour d'un trou noir.

En nature :

  • Une expertise collective, dirigée par l’Inrae et l’Ifremer, a dévoilé, après 2 ans de relecture de plus de 4000 papiers scientifiques internationaux, que les produits phytopharmaceutiques impactent la globalité des écosystèmes.

  • Même si les zones agricoles sont les plus touchées, des traces de ces produits ont été retrouvés jusque dans les fonds marins et dans les pôles.

  • Les espèces concernées sont également touchées par des perturbations sublétales liées à une contamination aux produits phytopharmaceutiques comme des dérèglements dans les cycles de reproduction.

En fondamental :

  • A l’occasion de la Journée des femmes en mathématiques ce 12 mai 2022, l’association Défis Sorbonne vise à inscrire les noms de 40 femmes scientifiques au 2e étage de la Tour Eiffel.

  • Benjamin Rigaud, président de l’association, raconte que l’idée lui est venue suite aux questions des touristes sur l’absence de femme dans la liste des scientifiques déjà inscrits au premier étage de la tour.

  • Le projet, appelé « Hypatie », souhaite profiter des travaux en cours et du centenaire de la mort de Gustave Eiffel en décembre 2023 pour concrétiser le projet.

En nature :

  • Toutes les canicules portent d'ores et déjà l'empreinte mesurable et caractéristique du réchauffement de la planète, ont assuré le 11 mai 2022 des scientifiques spécialisés.

  • Avant, les scientifiques étaient réticents à lie[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles