Le trou noir géant au centre de notre Galaxie est entré en éruption et des astronomes ont tout vu !

Le 12 mai 2022, la toute première image du trou noir central de notre Galaxie était dévoilée par l'Event Horizon Telescope (EHT). Sagittarius A* était visible pour la première fois, ainsi que son disque d'accrétion. Situé au cœur de la Voie lactée, à 27.000 années-lumière de la Terre, Sagittarius A* aura donné des difficultés aux scientifiques : cinq ans de travail acharné ont été nécessaires pour le mettre en image. En effet, les observations sur lesquelles elle est basée datent de 2017, et ont été effectuées par un réseau de huit radiotélescopes, dont l'Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (Alma), situé à l'Observatoire européen austral (ESO) au Chili.

De ces observations effectuées par Alma, des chercheurs tentent de déduire des propriétés de notre trou noir, et de son environnement. Et, coup de chance pour eux, ils y ont repéré un étrange phénomène, détaillé dans une étude de Astronomy & Astrophysics : un point chaud orbitant à grande vitesse tout autour de Sagittarius A*« Nous pensons que nous sommes en train de regarder une bulle de gaz incandescent glissant autour de Sagittaire A* sur une orbite similaire en taille à celle de la planète Mercure, mais faisant un tour complet en seulement 70 minutes environ. Cela nécessite une vélocité époustouflante d’environ 30 % de la vitesse de la lumière ! », s’enthousiasme Maciek Wielgus dans un communiqué de l'ESO, premier auteur de l'étude et astronome au Max Planck Institute for Radio Astronomy à Bonn, en Allemagne.

Le trou noir supermassif Sagittarius A*, mis en image par l’Event Horizon Telescope Collaboration (EHT), accompagné d'une vue d'artiste indiquant où se situent le point chaud et son orbite autour du trou noir, d’après la modélisation des données prévisionnelles d’Alma. © EHT Collaboration, ESO, M. Kornmesser, M. Wielgus

Le centre de la galaxie est entré en éruption

D'après l'étude, ce point chaud trouve son explication dans l'éruption des trous noirs. En effet, les observations qu'ont utilisées...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura